Les études pros SPORT # ENTREPRISE

Nous livrons ici quelques études proposées par différents acteurs, à commencer par des sociétés privées, sur le thème récurrent des intérêts et des bénéfices des activités physiques et sportives pratiquées dans le cadre du travail.

La lecture de certains résultats requiert une certaine prudence dans la mesure où, dans la plupart des cas, ces dernières ont un intérêt à produire des données chiffrées. Certains vont dans le sens des attentes de leur(s) client(s), d'autres viennent directement alimenter leur propre argumentaire commercial. 

Étude "Les salariés et le sport en entreprise"

2018

Gymlib présente une étude réalisée par OpinionWay fin 2018 auprès d'un échantillon de 1012 salariés représentatifs des salariés français âgés de 18 ans et plus. Elle évoque de manière générale la question du bien-être au travail ("bien mais peut mieux faire..."). Parmi les résultats significatifs, mentionnons le fait que 44% des interrogés pensent que leur entreprise ne se préoccupe pas suffisamment de leur bien-être. Mais aussi que, dans 59% des cas, "votre entreprise ne s'intéresse ni au sport, ni aux pratiques sportives des salariés". L'étude s'attache ainsi à prouver que le sport constitue un des leviers du bien-être au travail.

Baromètre "Vitalité, Sport en Entreprise"

2018

Generali souhaitant se positionner comme un acteur du développement du sport au travail, ils ont dévoilé, en partenariat avec OpinionWay et dans le cadre du Salon "Sport Wellness Lab" qui s'est déroulé le 27 septembre 2018 à La Défense, une étude destinée à faire un état des lieux des pratiques et des pratiquants du sport en entreprise. Cette enquête auprès de 1011 salariés et de 303 dirigeants met en évidence les intérêts du sport pour les deux parties tout en pointant les attentes en matière de développement des APS en entreprise. 

Étude "Sport en Entreprise"

2017

Présentée conjointement par le MEDEF, le CNOSF et l'Union Sport & Cycle, cette étude vise notamment à comprendre les raisons justifiant le faible niveau d'engagement des entreprises françaises dans la mise en oeuvre de programme de promotion des activités physiques et sportives en interne. Elle se focalise ainsi sur les différents freins qui viennent limiter l'expansion du sport en entreprise aujourd'hui en France. Elle se termine en toute logique par quelques recommandations propices au développement du sport au travail.

Étude "Sport en entreprise" - Decathlon Pro

2016 + 2017

A travers une étude (menée en 2016, en cours pour l'année 2017), Decathlon Pro entend "faire un état des lieux du marché du sport en entreprise, vu par les salariés". Ils souhaitent ainsi "analyser et comprendre les usages et besoins de pratique du sport via un panel représentatif des actifs français en termes d'âge, CSP, taille d’entreprise et d'origine géographique. L’étude sera menée sur l’ensemble de la France métropolitaine afin de couvrir l’ensemble des sportifs potentiels en entreprise". Notons que le panel (de 250 salariés en 2016) devrait atteindre les 1 000 salariés sondés. L'objectif au final est que Decathlon Pro devienne "le référent du sport en entreprise grâce à cette étude / baromètre" qui a vocation à être rééditée tous les ans.

Étude "A quoi rêvent les runners en entreprise ?" - United Heroes

Juin 2016

Diligentée par United Heroes, qui se présente comme une société qui organise le "premier challenge national des entreprises les plus actives", cette étude se base sur 2 235 répondants de la communauté United Heroes "qui font rimer course à pied et travail". Son originalité réside dans la comparaison qu'elle propose : 1 020 Français et 1 215 Anglais ont été interrogés. Vous y trouverez des informations sur leurs pratiques et motivations, les initiatives mises en place par leurs employeurs mais aussi leurs principales attentes en termes de pratique sportive au travail.

Étude "L'impact économique de l'APS sur l’entreprise, le salarié et la société civile" - Goodwill Management

Sept. 2015

Le but central est de mesurer l’impact des activités physiques et sportives pratiquées par les salariés d’une entreprise sur la performance économique de celle-ci, mais aussi sur la société civile et sur le salarié lui-même. Les résultats indiquent qu'en fonction de l'offre sportive proposée et de l'intensité de la pratique des salariés, la variation en termes de productivité serait de +5,7% à +8,6%.

Please reload